En tant que médiatrices agréées en matières civiles, commerciales et de droit social depuis un peu plus qu’une 10zaine d’années, travaillant principalement en co-médiation, nous avons constaté que les conseils en médiation (des avocats) qui participent aux médiations, dans des situations de médiation civile, commerciale et sociale (CCS), adoptaient un comportement qui facilitait ou pas l’ensemble ou partie du processus de médiation. Ce comportement contribue dans une certaine mesure au résultat de la médiation (accord ou non des parties).

 Conseils en médiation: recherche finie sur un échantillon de 24 conseils avocats

Nous nous posons la question de savoir si ces différences sont motivées par le degré de compétences émotionnelles chez ces conseils à savoir identification, compréhension, expression, régulation et usage de ses propres émotions et celles des autres.

 

L’identification des émotions étant une prémisse aux quatre autres compétences, nous nous interrogeons également sur le degré de conscience émotionnelle de ces conseils de leurs propres émotions et de celles des autres.

 

Enfin le comportement des conseils en médiation relevant dans une médiation de la négociation intégrative, nous trouvons intéressant de mesurer ce comportement en termes de compétences de négociation intégrative à travers une grille reprenant les compétences de négociation intégrative essentielles chez les conseils pour la réussite d’une médiation.

 

La question de recherche est la suivante : Y-a-t-il une corrélation entre la conscience émotionnelle des avocats conseils en médiation CCS, leurs compétences émotionnelles et leurs compétences de négociation intégrative?

 

Le mémoire est terminé: si vous êtes intéressé: n’hésitez pas à nous envoyer un mail.